Cahier des Charges PORCS

 

♥♥

♥♥♥

BATIMENT

Hors sol : sur caillebotis

Enrichi : litière-courette

Plein air

 

Type

 

Fermé

 

Intérieur + courette + litière paillée

Parcours + abris intempéries/froid + litière paillée

Surface courette couverte

/

1 m²/porc charcutier et 1,9 m²/truie

/

Ambiance

Le système de ventilation artificielle doit-être pourvu d’un système de secours qui permet d’amener suffisamment d’air pour assurer la santé et le bien-être des animaux lorsque le système principal tombe en panne.

Si système de ventilation artificielle, celui-ci doit-être pourvu d’un système de secours qui permet d’amener suffisamment d’air pour assurer la santé et le bien-être des animaux lorsque le système principal tombe en panne.

                                                                           

 

 

 

/

Confort thermique

Dispositif de refroidissement de l'air ou de brumisation.

Dispositif de refroidissement de l'air ou de brumisation.

                                                            

/

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que "Tous les porcs âgés de plus de deux semaines doivent avoir un accès permanent à de l'eau fraîche en quantité suffisante".

Abreuvoir

Installation permanente d'abreuvoirs avec accès permanent dès 15 jours de vie

Installation permanente d'abreuvoirs avec accès permanent dès 15 jours de vie

Installation permanente d'abreuvoirs avec accès permanent dès 15 jours de vie

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que "Les porcs doivent être exposés à une lumière d'une intensité au moins égale à 40 lux pendant un minimum de huit heures  par jour".

Cette obligation de lumière, naturelle ou artificielle, est valable pour tous les animaux (truies, verrats, porcelets, porcs charcutiers). L’éclairage d'une rue la nuit correspond à une luminosité de 20 à 70 lux.

Lumière

Eclairage minimal de 50 lux en zone d'activité pdt 8 heures, respect du rythme jour/nuit

Lumière du jour avec ouvertures d'une surface minimale de 5% de la surface du sol ou éclairage minimal de 80 lux en zone d'activité pdt 8 heures, respect du rythme jour/nuit

                                                       

 

 

/

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que les niveaux de bruit continu atteignant 85 dB doivent être évités.

Pollution sonore

les niveaux de bruit continu atteignant 85 dB sont prohibés.

les niveaux de bruit continu atteignant 75 dB sont prohibés.

les niveaux de bruit continu atteignant 75 dB sont prohibés.

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que les animaux doivent avoir un accès à une aire minimum au sol en revêtement plein continu.

Type de sol

Caillebotis permis.                                                                                                   Ajout d'une zone de couchage sur paille ou tapis de couchage requis

                                   Caillebotis prohibé. Paillage.

                                                            /

Revêtement

Tapis de repos nécessaire. Sol lisse, non glissant.

Paille indispensable

Paille indispensable

Zonage

Accès permanent: 1 aire activité + 1 aire couchage (tapis) + 1 aire déjection

Accès permanent: aire de couchage avec litière + aire non recouverte de litière + aire de déjection

 

/

 

♥♥

♥♥♥

Accès à l’extérieur

 

 

 

 

/

Plusieurs heures par jour y compris truies allaitantes. Restrictions possibles par mauvais temps. Aires d’alimentation et abreuvoirs sont équipés d’un revêtement en dur.

 

 

 

365 / 365 jours

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que les animaux doivent pouvoir se retourner aisément.

Mouvement

Animal doit pouvoir se retourner aisément

Animal doit pouvoir se retourner aisément

 

/

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que "Les porcs doivent pouvoir un accès permanent à une quantité suffisante de matériaux permettant des activités de recherche et de manipulation suffisantes".

Expression naturelle

Accès permanent: matériaux manipulables organiques comestibles (interdiction chaines métalliques). Matériaux déformables, mâchonnables, durablement attractifs, bien positionnés (proches du sol, à distance des murs et coins, accessibles à tous les animaux du groupe), non mobiles sur le sol dans l'ensemble de la case (pour les objets, les ballons mobiles sur le sol ne sont pas satisfaisants),  en nombre ou en quantité suffisants pour éviter les phénomènes de compétition, mis à disposition en permanence.

Accès permanent: matériaux manipulables organiques comestibles (interdiction chaines métalliques). Matériaux déformables, mâchonnables, durablement attractifs, bien positionnés (proches du sol, à distance des murs et coins, accessibles à tous les animaux du groupe), non mobiles sur le sol dans l'ensemble de la case (pour les objets, les ballons mobiles sur le sol ne sont pas satisfaisants),  en nombre ou en quantité suffisants pour éviter les phénomènes de compétition, mis à disposition en permanence.

Accès permanent: matériaux manipulables organiques comestibles (interdiction chaines métalliques). Matériaux déformables, mâchonnables, durablement attractifs, bien positionnés (proches du sol, à distance des murs et coins, accessibles à tous les animaux du groupe), non mobiles sur le sol dans l'ensemble de la case (pour les objets, les ballons mobiles sur le sol ne sont pas satisfaisants),  en nombre ou en quantité suffisants pour éviter les phénomènes de compétition, mis à disposition en permanence.

Matériel

Tous les appareils nécessaires à la santé et au bien-être des animaux doivent être contrôlés régulièrement. Les défectuosités doivent immédiatement être réparées.

Tous les appareils nécessaires à la santé et au bien-être des animaux doivent être contrôlés régulièrement. Les défectuosités doivent immédiatement être réparées.

Tous les appareils nécessaires à la santé et au bien-être des animaux doivent être contrôlés régulièrement. Les défectuosités doivent immédiatement être réparées.

Directive européenne 2008/120/CE rend obligatoire depuis le 1er janvier 2013, le logement en groupe des truies - sauf pendant les 4 premières et la dernière semaine de gestation

Mise en groupe des truies

25 jours post saillie jusqu'à 1 semaine avant mise-bas

15 jours post saillie jusqu'à 1 semaine avant mise-bas

15 jours post saillie jusqu'à 1 semaine avant mise-bas

Loges de

mise-bas

3,5 m²                                                                                                                                          Truie bloquée                                             dispositif de protection des porcelets: bars

6,5 m²                                                                                                                       Truie doit pouvoir se mouvoir librement                                                       dispositif de protection des porcelets: murs inclinés

 

 

/

Directive européenne 2008/120/CE  un espace libre doit être aménagé derrière la truie ou la Cochette pour permettre une mise bas naturelle ou assistée. Les loges de mise bas où les truies peuvent se mouvoir librement doivent être munies de dispositifs de protection des porcelets tels que des barres.

 

Case de maternité libre

 

   /                                                                                                      

 

Oui.                                                                                                                       

 

/

Directive européenne 2008/120/CE au cours de la semaine précédant la mise bas prévue, les truies et les cochettes doivent pouvoir disposer de matériaux de nidification en quantité suffisante à moins que le système d'évacuation ou de récupération du lisier utilisé dans l'établissement ne le permette pas.

 

Nidification

A défaut de paille : Toile de jute (n’endommage ni les pompes ni les centrifugeuses)

Pailles longues (1kg minimum/jour)

Pailles longues (1kg minimum/jour)

Directive européenne 2008/120/CE  aucun porcelet ne doit être séparé de sa mère avant d'avoir atteint l'âge de 28 jours, sauf si le non-sevrage est préjudiciable au bien-être/santé de la truie ou du porcelet.

 

Allaitement

28 jours minimum                                                                                       Le sevrage précoce (21-27 jours) d'un nombre restreint de porcelets est autorisé dans le cas de portées très nombreuses ou de truies ayant de graves problèmes de lactation.

35 jours minimum                                                                                      Le sevrage précoce (21-27 jours) d'un nombre restreint de porcelets est autorisé dans le cas de portées très nombreuses ou de truies ayant de graves problèmes de lactation.

 

 

 

Sevrage à 6-8 semaines

Directive européenne 2008/120/CE prévoit les surfaces minimales qui s'appliquent à tous les porcs, quel que soit le mode de logement, sur caillebotis ou sur paille.

Surface pour poids

Arrêté 16/01/03

 

 

 

<10 kg

0.15m²

0.20 m²/porc

0.3 m²/porc

0.50 m²/porc

10 à 20 kg

0.2m²

0.30 m²/porc

0.45 m²/porc

0.65 m²/porc

20 à 30 kg

0.3m²

0.35 m²/porc

0.45 m²/porc

0.70 m²/porc

30 à 50 kg

0.4m²

0.50m²/porc

0.8 m²/porc

1 m²/porc

50 à 85 kg

0.55m²

0.75 m²/porc

1.3 m²/porc

1.5 m²/porc

85 à 110 kg

0.65m²

0.80 m²/porc

1.3 m²/porc

1.5 m²/porc

> 110 kg

1m²

1 m²/porc

1.3 m²/porc

2 m²/porc

Directive européenne 2008/120/CE prévoit les surfaces minimales qui s'appliquent aux truies et cochettes, quel que soit le mode de logement, sur caillebotis ou sur paille.

< 6 Coch.

1.8m²

2.5 m²/femelle

3 m²/femelle

4 m²/femelle

< 6 Truies gest.

2.48m²

3 m²/femelle

4 m²/femelle

5 m²/femelle

6-39 coch.

1.64m²

2.3 m²/femelle

2.8 m²/femelle

3.8 m²/femelle

 

♥♥

♥♥♥

 

Arrêté 16/01/03

 

 

 

6-39 Truies gest.

2.25m²

2.8 m²/femelle

3.8 m²/femelle

4.8 m²/femelle

40+ Coch.

1.48m²

2.2 m²/femelle

2.6 m²/femelle

3.4 m²/femelle

40+ Truies gest.

2.03m²

2.6 m²/femelle

3.6 m²/femelle

4.6 m²/femelle

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que les verrats doivent disposer de 6 m² (10 m² si la saillie est réalisée dans la case). Les dimensions minimales des côtés de la case ne sont pas précisées mais le verrat "doit pouvoir se retourner, percevoir le grognement, l'odeur et la silhouette des autres porcs".

Verrat

6m²

6.5 m²/mâle

10 m²/verrat

15 m²/verrat

Case Matern

3.5m²

5 m²/ portée

11 m²/portée

18 m²/portée

Local d’attente

Recommandé de disposer d’un local d’attente avec abreuvoirs prolongé d’un quai d’embarquement. Permet de mettre à jeun uniquement les animaux triés pour l’abattage ; facilite le chargement des porcs dans les camions en réduisant leur stress. Un douchage est souhaitable surtout par fortes chaleurs

Recommandé de disposer d’un local d’attente avec abreuvoirs prolongé d’un quai d’embarquement. Permet de mettre à jeun uniquement les animaux triés pour l’abattage ; facilite le chargement des porcs dans les camions en réduisant leur stress. Un douchage est souhaitable surtout par fortes chaleurs

Recommandé de disposer d’un local d’attente avec abreuvoirs prolongé d’un quai d’embarquement. Permet de mettre à jeun uniquement les animaux triés pour l’abattage ; facilite le chargement des porcs dans les camions en réduisant leur stress. Un douchage est souhaitable surtout par fortes chaleurs

SANTÉ

 

 

 

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que

"La section partielle de la queue ne peut être réalisée sur la base de routine.

Si la castration ou la section partielle de la queue sont pratiqués plus de sept jours après la naissance, une anesthésie complétée par une analgésie prolongée doit être réalisée par un vétérinaire".

Castration

NON.

 

Dérogation accordée jusqu’à ce que logistique abatteurs/transformateurs/distributeurs se mette en place en collaboration avec ONG/Eleveurs.                    Naissance-7jours : analgésique prolongé.              + 7 jours de vie : par vétérinaire avec anesthésie et analgésique prolongé.                 Pratique de routine impossible.

NON.

 

Dérogation accordée jusqu’à ce que logistique abatteurs/transformateurs/distributeurs se mette en place en collaboration avec ONG/Eleveurs.                    Naissance-7jours : analgésique prolongé.              + 7 jours de vie : par vétérinaire avec anesthésie et analgésique prolongé.                 Pratique de routine impossible.

NON.

 

Dérogation accordée jusqu’à ce que logistique abatteurs/transformateurs/distributeurs se mette en place en collaboration avec ONG/Eleveurs.                    Naissance-7jours : analgésique prolongé.              + 7 jours de vie : par vétérinaire avec anesthésie et analgésique prolongé.                 Pratique de routine impossible.

 

♥♥

♥♥♥

Coupe partielle de la queue

- 7 jours de vie : antidouleur local si non cautérisation après passage du fer.

+ 7 jours de vie : par vétérinaire avec anesthésique puis analgésique prolongé. Pratique de routine : non

NON.   

   

Dérogation accordée quand justifiée, pour maximum 10 % du cheptel concerné. Analgésique obligatoire à tout âge. Pratique de routine impossible.

 

 

NON

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que  la réduction des coins ne peut être réalisée sur une base de routine, mais uniquement lorsqu’existe des preuves que des blessures causées aux mamelles des truies ou aux oreilles ou aux queues d’autres porcs ont eu lieu. Avant d’exécuter ces procédures d’autres mesures doivent être prises afin de prévenir la caudophagie.

Meulage des dents

Pratique de routine impossible. 

Réalisé par un vétérinaire ou une personne formée aux questions de bien-être animal.

NON.                                  Dérogation accordée quand justifiée, pour au maximum 10 % du cheptel concerné (truie nerveuse suite aux morsures, porcelets se blessant gravement mutuellement).

 

 

 

NON

 

 

 

Profil génétique

 

/

Performance zootechnique modérée

Rustique/Mixte

Reproduction

Insémination artificielle autorisée                                                              Transfert d'embryons désapprouvé

Insémination artificielle autorisée                                                              Transfert d'embryons désapprouvé

Insémination artificielle autorisée                                                              Transfert d'embryons désapprouvé

Boiteries / Lésions/ Mortalité

Taux annuel inférieur à 15% du cheptel

Taux annuel inférieur à 8% du cheptel

Taux annuel inférieur à 5% du cheptel

Antibiotiques

Pratique de routine impossible.                                                                        Exclus pour accroitre performances. Limité à la stricte nécessité prophylactique.

Pratique de routine impossible.                                                                        Exclus pour accroitre performances. Limité à la stricte nécessité prophylactique.

Pratique de routine impossible.                                                                        Exclus pour accroitre performances. Limité à la stricte nécessité prophylactique.

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que l'utilisation de tranquillisants en vue de faciliter le mélange des porcs doit être limitée aux cas exceptionnels et être soumise à l'avis d'un vétérinaire.

Tranquillisants

Exceptionnel sur avis vétérinaire

Exceptionnel sur avis vétérinaire

NON

Directive européenne 2008/120/CE prévoit que  les porcs malades ou blessés peuvent "être mis temporairement dans un enclos individuel. Dans ce cas, l'enclos utilisé doit être assez grand pour que l'animal puisse s'y retourner facilement"

Infirmerie

Enclos individuel. Animal peut s’y retourner facilement, s’y nourrir et s’y abreuver sans effort

Enclos individuel. Animal peut s’y retourner facilement, s’y nourrir et s’y abreuver sans effort

Enclos individuel. Animal peut s’y retourner facilement, s’y nourrir et s’y abreuver sans effort

Directive Européenne n° 2003/57/ du Conseil et du Parlement Européen du 17 juin 2003 (arrêté du 17 mai 2004) concernant les substances indésirables dans les aliments pour animaux

Alimentation

NON => Farines de viande/poisson, graisses animales, facteurs de croissance

NON => OGM, farines de viande/poisson, graisses animales, facteurs de croissance

NON => OGM, farines de viande/poisson, graisses animales, facteurs de croissance

 

♥♥

♥♥♥

TRANSPORT

 

 

 

Règlement CE 1/2005 : les États membres sont autorisés à prévoir une durée de transport maximale de huit heures non reconductible pour les transports d'animaux destinés à l'abattage effectués exclusivement à partir d'un point de départ jusqu'à un point de destination situés sur leur propre territoire.

National

6 heures vers un élevage                                                                                                8 heures vers un abattoir

4 heures vers un élevage                                                                                                6 heures vers un abattoir

3 heures vers un élevage                                                                                                3 heures vers un abattoir

Règlement CE 1/2005 : En cours de transport, les animaux doivent être approvisionnés en eau et en nourriture et bénéficier de périodes de repos adaptées à leur espèce et à leur âge, à des intervalles adéquats. L'eau et les aliments doivent être de bonne qualité et être présentés aux animaux de façon à limiter les contaminations. Il convient de tenir dûment compte du fait que les animaux doivent s'habituer au mode d'alimentation et d'abreuvement.

Transfrontalier

Animaux sevrés uniquement de plus de 10kg.                                                                                                                                   12 heures de route maximales incluant 1 heure de pause suivies de 12 nouvelles heures de route. Déchargement avec 24 heures de repos + abreuvement + alimentation. Soit un trajet ne pouvant excéder 24 heures de route.

Animaux sevrés uniquement de plus de 10kg.                                                                                                                                   10 heures de route maximales incluant 1 heure de pause suivies de 10 nouvelles heures de route. Déchargement avec 24 heures de repos + abreuvement + alimentation. Soit un trajet ne pouvant excéder 20 heures de route.

Animaux sevrés uniquement de plus de 10kg.                                                                                                                                   8 heures de route maximales incluant 1 heure de pause suivies de 8 nouvelles heures de route. Déchargement avec 24 heures de repos + abreuvement + alimentation. Soit un trajet ne pouvant excéder 16 heures de route.

Convoyeur

Détenir le Certificat d’Aptitude Professionnelle pour le Transport d’Animaux Vivants.      Avoir un Certificat d’agrément du moyen de transport utilisé  valide.                     Se conformer au Règlement CE 1/2005.                         Suivre les recommandations des guides de bonnes pratiques de transport des animaux vivants édités par l'UE:                                             http://animaltransportguides.eu/fr/documents/

Détenir le Certificat d’Aptitude Professionnelle pour le Transport d’Animaux Vivants.      Avoir un Certificat d’agrément du moyen de transport utilisé  valide.                     Se conformer au Règlement CE 1/2005.                         Suivre les recommandations des guides de bonnes pratiques de transport des animaux vivants édités par l'UE:                                             http://animaltransportguides.eu/fr/documents/

Détenir le Certificat d’Aptitude Professionnelle pour le Transport d’Animaux Vivants.      Avoir un Certificat d’agrément du moyen de transport utilisé  valide.                     Se conformer au Règlement CE 1/2005.                         Suivre les recommandations des guides de bonnes pratiques de transport des animaux vivants édités par l'UE:                                             http://animaltransportguides.eu/fr/documents/

Règlement CE 1/2005 : Les systèmes de ventilation dans les moyens de transport par route doivent être conçus, construits et entretenus de telle manière qu'à tout moment du voyage, que le moyen de transport soit à l'arrêt ou en mouvement, ils soient en mesure de maintenir la température dans une fourchette de 5° C à 30° C à l'intérieur du moyen de transport, pour tous les animaux, avec une tolérance de plus ou moins 5° C, en fonction de la température extérieure. Le système de ventilation doit pouvoir assurer une bonne répartition grâce à un flux d'air minimal d'une capacité nominale de 60 m3/h/KN de charge utile. Il doit pouvoir fonctionner pendant au moins quatre heures, indépendamment du moteur du véhicule. Les moyens de transport par route doivent être équipés d'un système de contrôle de la température. Les moyens de transport par route doivent être équipés d'un système d'alerte destiné à avertir le conducteur lorsque la température dans les compartiments où se trouvent des animaux atteint la limite maximale ou minimale.

Ambiance

Vérifier ventilation, température intérieure, ouvrir tous les volets latéraux (excepté à basse température)

Vérifier ventilation, température intérieure, ouvrir tous les volets latéraux (excepté à basse température)

Vérifier ventilation, température intérieure, ouvrir tous les volets latéraux (excepté à basse température)

 

♥♥

♥♥♥

Température

Eviter hypo/hyperthermie avec transport quand        < 5°c ou > 30°c                                                      

Eviter hypo/hyperthermie avec transport quand        < 5°c ou > 30°c                                                      

Eviter hypo/hyperthermie avec transport quand        < 5°c ou > 30°c                                                      

Règlement CE 1/2005 : Les animaux doivent bénéficier d'une litière adaptée ou d'une matière équivalente qui leur garantit un confort adapté à leur espèce, au nombre d'animaux transportés, à la durée du voyage et aux conditions météorologiques. Cette matière doit garantir une absorption adéquate de l'urine et des fèces.

Véhicule

Couvert, bien ventilé, avec litière et possède des planchers antidérapants.

Couvert, bien ventilé, avec litière et possède des planchers antidérapants.

Couvert, bien ventilé, avec litière et possède des planchers antidérapants.

Inaptitude au Transport

Porcs blessés, faiblesses physiologiques, états pathologiques.                   Porcelets moins de 10kg. Truies gestantes de +70 jours ou mise-bas 7 jours avant.

Porcs blessés, faiblesses physiologiques, états pathologiques.                   Porcelets moins de 10kg. Truies gestantes de +70 jours ou mise-bas 10g- jours avant.

Porcs blessés, faiblesses physiologiques, états pathologiques.                   Porcelets moins de 10kg. Truies gestantes de +70 jours ou mise-bas 14 jours avant.

Règlement CE 1/2005 : Les équipements de chargement et de déchargement, y compris le revêtement de sol, doivent être conçus, construits, entretenus et utilisés de manière à prévenir les blessures et les souffrances, à minimiser l'excitation et la détresse durant les déplacements des animaux et à garantir la sécurité des animaux. En particulier, les surfaces ne doivent pas être glissantes et des protections latérales doivent être prévues afin d'éviter que les animaux ne s'échappent

Préparation

Préparation des animaux dans un local spécifique avec points d'eau, minimum 2 heures avant l’arrivée du transporteur pour permettre une récupération du rythme cardiaque proche de la normale, limiter le stress des animaux, manipulation des animaux dans le calme, si possible aux heures les plus fraiches de la journée. Le local est conçu de sorte de limiter les mélanges de bandes.

Préparation des animaux dans un local spécifique avec points d'eau, minimum 2 heures avant l’arrivée du transporteur pour permettre une récupération du rythme cardiaque proche de la normale, limiter le stress des animaux, manipulation des animaux dans le calme, si possible aux heures les plus fraiches de la journée. Le local est conçu de sorte de limiter les mélanges de bandes.

Préparation des animaux dans un local spécifique avec points d'eau, minimum 2 heures avant l’arrivée du transporteur pour permettre une récupération du rythme cardiaque proche de la normale, limiter le stress des animaux, manipulation des animaux dans le calme, si possible aux heures les plus fraiches de la journée. Le local est conçu de sorte de limiter les mélanges de bandes.

IFIP P.Chevillon (2000) : Un ajeunement minimum de 12 heures avant le chargement limite le risque de mortalité en transport

Jeun

Mise à jeun 12 heures avant l'enlèvement

Mise à jeun 12 heures avant l'enlèvement

Mise à jeun 12 heures avant l'enlèvement

Règlement CE 1/2005 : Les animaux doivent être déplacés avec ménagement. Les passages doivent être construits de façon à réduire à leur minimum les risques de blessure pour les animaux et être aménagés de manière à tirer parti de leur nature grégaire.

Chargement

Le chargement peut constituer un stress important pour les animaux. Le quai de chargement doit être large afin de s’adapter au comportement des porcs qui se déplacent souvent de front à 2 ou 3.

Le chargement peut constituer un stress important pour les animaux. Le quai de chargement doit être large afin de s’adapter au comportement des porcs qui se déplacent souvent de front à 2 ou 3.

Le chargement peut constituer un stress important pour les animaux. Le quai de chargement doit être large afin de s’adapter au comportement des porcs qui se déplacent souvent de front à 2 ou 3.

 

♥♥

♥♥♥

Règlement CE 1/2005 : la pente des rampes ne doit pas être supérieure à 20°, c'est-à-dire 36,4 % par rapport à l'horizontale, pour les porcins. Les plates-formes élévatrices et les niveaux supérieurs doivent être pourvus de barrières de sécurité afin d'éviter que des animaux ne tombent ou ne s'échappent lors des opérations de chargement ou de déchargement.

Rampe

Si les animaux accèdent au camion par une rampe, la pente doit être < 20°

Si les animaux accèdent au camion par une rampe, la pente doit être < 20°

Si les animaux accèdent au camion par une rampe, la pente doit être < 20°

Abreuvement

Système qui fonctionne et positionné à la hauteur des animaux                                                                                                          Les réserves d’eau doivent être remplies.

Système qui fonctionne et positionné à la hauteur des animaux                                                                                                          Les réserves d’eau doivent être remplies.

Système qui fonctionne et positionné à la hauteur des animaux                                                                                                          Les réserves d’eau doivent être remplies.

Densité

Densité de chargement du camion limité à 200 kg/m2

Densité de chargement du camion limité à 150 kg/m2

Densité de chargement du camion limité à 100 kg/m2

Règlement CE 1/2005 : Les instruments destinés à diriger les animaux ne doivent être utilisés qu'à cette fin et seulement pendant de courts moments. L'utilisation d'appareils soumettant les animaux à des chocs électriques doit, dans la mesure du possible, être évitée. En tout état de cause, ces appareils ne sont utilisés que pour des bovins adultes et des porcins adultes qui refusent de bouger et seulement lorsqu'ils ont de la place pour avancer. Les chocs ne doivent pas durer plus d'une seconde, doivent être convenablement espacés et ne doivent être appliqués que sur les muscles des membres postérieurs. Les chocs ne doivent pas être utilisés de façon répétée si l'animal ne réagit pas.»

Intégrité physique

Utilisation d'aiguillons électriques désapprouvée sauf cas exceptionnels. Prohibée sur face, parties génitales, groin, flanc.

Utilisation d'aiguillons électriques prohibée

Utilisation d'aiguillons électriques prohibée

Règlement CE 1/2005 : Les animaux doivent être manipulés et transportés séparément lorsqu'il s'agit: d'animaux présentant des différences significatives de taille ou d'âge; de verrats reproducteurs adultes; d'animaux hostiles les uns envers les autres.

Bandes

Respecter la composition des bandes

Respecter la composition des bandes

Respecter la composition des bandes

Règlement CE 1/2005 : les moyens de transport doivent être nettoyés et désinfectés à l'aide de désinfectants autorisés par l'autorité compétente, immédiatement après chaque transport d'animaux, ou de tout produit pouvant affecter la santé animale, et si nécessaire avant tout nouveau chargement d'animaux .

Prophylaxie

Lavage et désinfection impérative du camion après chaque transport.

Lavage et désinfection impérative du camion après chaque transport

Lavage et désinfection impérative du camion après chaque transport

ABATTAGE

 

 

 

Règlement CE n°1099/2009 : Le renforcement de la protection des animaux au moment de leur abattage joue sur la concurrence, influe sur l’attitude des consommateurs vis-à-vis des produits agricoles, contribue à améliorer la qualité de la viande et, indirectement, génère des effets positifs sur la sécurité professionnelle dans les abattoirs.

 

Formations prévues par le règlement n°1099/2009 des « responsables en protection animale » (RPA), ainsi que du reste du personnel d’abattoir. Ces formations sont définies par la circulaire DGER/SDPOFE/C2012-2009 du 23 août 2012.

Formation

Certificat obligatoire de compétence protection des animaux dans le cadre de leur mise à mort.

Certificat obligatoire de compétence protection des animaux dans le cadre de leur mise à mort.

Certificat obligatoire de compétence protection des animaux dans le cadre de leur mise à mort.

Règlement CE n° 1099/2009 : Les abattoirs mobiles réduisent la nécessité pour les animaux d’être transportés sur de longues distances et peuvent donc contribuer à préserver leur bien-être.

Règlement CE n° 853/2004 : régie tous les établissements utilisés pour l’abattage d’animaux terrestres

Article L237-2 du Code Rural : abattage en dehors d’un abattoir agréé = 6 mois de prison et 15 000 € d’amende

Lieu

Abattoir agréé

Abattoir agréé

Abattoir mobile à la ferme sinon abattoir agréé

Ambiance

Confort thermique

Confort thermique

Confort thermique

 

♥♥

♥♥♥

Règlement CE n° 1099/2009 : Les animaux sont déchargés le plus rapidement possible après leur arrivée, puis abattus sans délai inutile.

Stabulation

Animaux doivent être sur place au moins 2 heures avant abattage, locaux de stabulation doivent être propres, aérés et munis d'abreuvoirs.

Animaux doivent être sur place au moins 2 heures avant abattage et au maximum 6 heures avant l’abattage, locaux de stabulation doivent être propres, aérés et munis d'abreuvoirs.

Animaux doivent être sur place au moins 2 heures avant abattage et au maximum 4 heures avant l’abattage, locaux de stabulation doivent être propres, aérés et munis d'abreuvoirs.

Règlement CE n°1099/2009 : Les conditions de bien-être de chaque lot d’animaux sont évaluées systématiquement, à l’arrivée, par le responsable du bien-être des animaux ou une personne qui dépend directement de lui en vue de définir les priorités, en identifiant notamment les animaux qui présentent des besoins particuliers en matière de bien-être et les mesures à prendre correspondantes.

Bouvier

Présence requise                                                                                                    Tri, séparation des bandes, constats de blessures/détresses

Présence requise                                                                                                    Tri, séparation des bandes, constats de blessures/détresses

Présence requise                                                                                                    Tri, séparation des bandes, constats de blessures/détresses

Bandes

Animaux sont séparés par bandes

Animaux sont séparés par bandes

Animaux sont séparés par bandes

INRA G. Monin (2003) : Il est conseillé de doucher les porcs pendant l’attente à l’abattoir, au moins si la température ambiante dépasse 15°C. Cette opération accélère le retour de la température corporelle à des valeurs normales et généralement calme les animaux

Douchage

Oui.

Oui.

Oui.

Parcours entre stabulation et piège

Cheminement depuis les locaux d'attente jusqu'au piège d'abattage est effectué dans le calme sans brutalité.

Cheminement depuis les locaux d'attente jusqu'au piège d'abattage est effectué dans le calme sans brutalité.

Cheminement depuis les locaux d'attente jusqu'au piège d'abattage est effectué dans le calme sans brutalité.

IFIP Troeger & Bouyssiere (1999) : la conduite d’un lot de porcs doit être rapide (moins de 3 minutes). Le nombre de porcs par lot doit être adapté à la cadence de la chaîne d’abattage (exemple: pour 600 porcs/heure: 12–14 porcs/lot; pour 300 porcs: 8 à 10 porcs/lot); • le positionnement des électrodes doit être vérifié tous les jours; • l’intervalle anesthésie-saignée doit être la plus courte possible (les convulsions doivent être limitées sur la table de saignée; • le pourcentage de porcs convenablement anesthésiés doit être de 95% (pas de retour à la conscience de l’animal sur la table de saignée); • les porcs sont saignés horizontalement et la durée de présence sur la table doit être de 1.5 minute; • absence de vocalisation sur la table de saignée; • les porcs doivent être morts en moins d’une minute après l’anesthésie (pas de réaction des yeux c’est-à-dire pas de dilatation de la pupille, pas de convulsion à 1 minute);

Temps d’arrivée au piège

La conduite d’une bande doit être rapide : moins de 3 minutes. Le nombre de porcs doit être adapté à la cadence de la chaîne d’abattage

La conduite d’une bande doit être rapide : moins de 3 minutes. Le nombre de porcs doit être adapté à la cadence de la chaîne d’abattage

La conduite d’une bande doit être rapide : moins de 3 minutes. Le nombre de porcs doit être adapté à la cadence de la chaîne d’abattage

Immobilisation

La durée de passage dans le box ou restrainer doit être la plus courte possible car les porcs n’aiment pas être isolés de leur groupe. L’intervalle entre l’étourdissement et la saignée doit être le plus court possible < 10-15 secondes.

La durée de passage dans le box ou restrainer doit être la plus courte possible car les porcs n’aiment pas être isolés de leur groupe. L’intervalle entre l’étourdissement et la saignée doit être le plus court possible < 10-15 secondes.

La durée de passage dans le box ou restrainer doit être la plus courte possible car les porcs n’aiment pas être isolés de leur groupe. L’intervalle entre l’étourdissement et la saignée doit être le plus court possible < 10-15 secondes.

Bienveillance

Ni voir ni entendre ceux qui sont en train d'être tués

Ni voir ni entendre ceux qui sont en train d'être tués

Ni voir ni entendre ceux qui sont en train d'être tués

Matériel

Le courant électrique minimum délivré doit être de 1.30 ampères en moins d’une seconde entre les yeux et les oreilles.

L’ampérage est contrôlé périodiquement, les électrodes sont régulièrement entretenues avec une brosse métallique ; l’abattoir doit être équipé d’un système d’anesthésie de secours.

Le courant électrique minimum délivré doit être de 1.30 ampères en moins d’une seconde entre les yeux et les oreilles.

L’ampérage est contrôlé périodiquement, les électrodes sont régulièrement entretenues avec une brosse métallique ; l’abattoir doit être équipé d’un système d’anesthésie de secours.

Le courant électrique minimum délivré doit être de 1.30 ampères en moins d’une seconde entre les yeux et les oreilles.

L’ampérage est contrôlé périodiquement, les électrodes sont régulièrement entretenues avec une brosse métallique ; l’abattoir doit être équipé d’un système d’anesthésie de secours.

Méthode étourdissement

Porcs sont abattus par électronarcose et saignés dans les 10 secondes après l'étourdissement

Porcs sont abattus par électronarcose et saignés dans les 10 secondes après l'étourdissement

Porcs sont abattus par électronarcose et saignés dans les 10 secondes après l'étourdissement

Contrôle de l’étourdissement

Vérification nécessaire de l’absence de réflexe cornéen avant saignée.

Vérification nécessaire de l’absence de réflexe cornéen avant saignée.

Vérification nécessaire de l’absence de réflexe cornéen avant saignée.

INRA G. Monin (2003) : il convient de réduire autant que possible l’intervalle entre anesthésie et saignée, si possible à moins de 10 secondes (…) possible avec la saignée horizontale (…) le porc se débat moins

Saignée

Privilégier la saignée à l’horizontal.

L’opérateur doit s’assurer que la saignée soit rapide et l’écoulement massif. Si ce n’est pas le cas il doit recommencer rapidement.

Privilégier la saignée à l’horizontal.

L’opérateur doit s’assurer que la saignée soit rapide et l’écoulement massif. Si ce n’est pas le cas il doit recommencer rapidement.

Privilégier la saignée à l’horizontal.

L’opérateur doit s’assurer que la saignée soit rapide et l’écoulement massif. Si ce n’est pas le cas il doit recommencer rapidement.

Attente obligatoire assurant la mort

2 minutes

2 minutes

2 minutes

Règlement CE n° 1099/2009 : L’habillage ou l’échaudage ne sont pratiqués qu’après vérification de l’absence de signe de vie de l’animal.

Echaudage / Epilage / Flambage

Ne peut débuter moins de 2 minutes après la saignée.

Ne peut débuter moins de 2 minutes après la saignée.

Ne peut débuter moins de 2 minutes après la saignée.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Canis Ethica, Pour une éthique dans la relation Homme-Animal