Co-construction positive

                                      Le bien-être Animal est l’affaire de tous. 

                                                                                                     

 

                                                                                                     Saint Malo, le 14 décembre 2017

 

                                                               Centre National de Référence pour le Bien-Être Animal

                                                                                                 M. Alain BOISSY

                                                                                                  Directeur

 INRA Site de Theix

 Route de Thieux
 63122 SAINT-GENÈS-CHAMPANELLE

 alain.boissy@inra.fr, 04 73 62 42 98

 

 

 

Objet : Pour une co-construction éthique, valorisante, compétitive des critères de BEA d’HumAni Vie

L.R.A.R : 1A 138 021 4941 9

 

Monsieur le Directeur,

 

La France se fragilise en marginalisant sa production de viande.

La production mondiale de Viande en 2017 est estimée à 320 millions de tonnes avec respectivement 37% de production porcine et 36% de volaille. Les viandes de grain que sont le porc et la volaille occupent au niveau mondial une surface d’élevage de 1,5 milliards d’hectares quand le bœuf, viande d’herbe, avec une production en baisse, occupe 3 milliards d’hectares.

Entre 1957 et 1987 la production mondiale de viande a doublée ; une progression à l’identique étant observable entre 1987 et 2017 avec un phénomène d’inertie lié à la hausse de la population mondiale d’une part (1900 : 1,5 milliards ; 2017 : 7,5 milliards ; 2100 : 10 milliards d’habitants) et, l’évolution des modes de consommation en Asie et Afrique d’autre part.

 

Le Bien-Être Animal un prérequis aux échanges internationaux

Avec une montée en puissance des exigences sociétales en matière de bien-être animal, force est de constater d’une part l’émergence d’un marché sur lequel la France est totalement absente et d’autre part la hausse de valeur-ajoutée produits permise par l’amélioration des conditions de vie des animaux en élevage.

En effet, un Animal de rente correctement traité dans un environnement adéquat et abattu avec le moins de stress et douleur possibles induit au niveau :

  • Ethique : une congruence dynamique positive accrue dans la relation de l’Homme à l’Animal
  • Productivité : une hausse de son rendement et de sa prolificité
  • Compétitivité : une hausse de la valeur-ajoutée du produit fini avec répercussions financières positives et pénétration supérieure du marché
  • Santé : une décélération des maladies épidémiques humaines non infectieuses
  • Qualité : une hausse de la valeur organoleptique et du taux d’hygrométrie de sa viande
  • Ecologie : une diminution de l’effet de serre avec hausse de la qualité environnementale

« HumAni Vie » la marque de certification européenne de bien-être animal.

Dès lors, avec une volonté farouche de voir concrètement et durablement une amélioration des conditions de vie des animaux de production tout en permettant aux éleveurs français de rester compétitifs sur les marchés en ayant les moyens de mettre leurs infrastructures et pratiques au niveau des nouvelles exigences sociétales; Canis Ethica, association française indépendante de protection animale crée HumAni Vie, la marque de certification européenne du bien-être Animal. Derrière HumAni Vie, il y a un cahier des charges transparent validé dans sa version définitive par les acteurs de la filière, un règlement d’usage et des organismes certificateurs indépendants s’assurant des progressions continues faites dans les élevages volontaires et un étiquetage clair pour les consommateurs.

Par ailleurs, Industriels et Distributeurs désireux de s’impliquer entament à la mi-décembre une réflexion concrète quant à comment co-construire HumAni Vie avec nous car ont conscience que le BEA est actuellement le plus haut référentiel marché avec un fort potentiel de différenciation.

 

Appui scientifique et technique du CNR BEA à HumAni Vie

Au vu des 3 missions du CNR BEA présentées par vos soins lors du Colloque RMT BEA de Rennes 2017

  1. Animer une plateforme de ressources et d’informations en vue de partager et diffuser les connaissances,
  2. Développer et coordonner un réseau d’experts pour un appui scientifique et technique auprès du ministère et des différents acteurs (filières, associations…), et
  3. Animer une plateforme de ressources dédiée à la formation et à la définition des référentiels de formation.

 

Et de notre échange verbal, je vous sollicite par la présente pour un appui scientifique et technique du CNR BEA au Comité d’expertise du cahier des charges d’HumAni Vie.

 

Nous souhaitons au travers d’une collaboration co-constructive, favoriser une recherche partenariale participative inscrivant les élevages français dans une démarche de progrès avec des consommateurs correctement informés, acteurs de leurs choix et, des Animaux bénéficiant de meilleures conditions de vie.

 

Le bien-être Animal est l’affaire de tous.

Nous appelons de nos vœux une collaboration co-constructive durable où la relation Homme-Animal est favorisée en tenant compte des nombreuses implications socioéconomiques et politiques ayant trait à l’élevage.

 

Vous trouverez de plus amples informations en plus du dépliant déjà remis en main propre sur : www.canisethica.org/actions/humani-vie/

 

Je vous prie de croire, Monsieur le Directeur,  en l'assurance de mes respectueuses salutations.

 

 

 

Thilo HANE

Présidente-Fondatrice

 

Copie : Mme Ilham MONTACER, Cheffe de cabinet du Ministre de l’Agriculture.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Canis Ethica, Pour une éthique dans la relation Homme-Animal